1. Pourquoi la danse orientale

shakira

 

Je n’ai jamais prévu être danseuse, encore moins être professeure de danse. Adolescente je voulais prendre des cours de danse, mais mes parents me préférait dans les arts martiaux. J’ai découvert la danse à l’âge de 27 ans. Ma première passion était les danses latines. La fougue, le rythme, la sensualité qui s’en dégageait. Mes yeux étaient hypnotisées par ces mouvements rapides, ses robes à paillettes et ses enchainements à couper le souffle. Mais la danse latine sans partenaire…

Et puis un jour j’ai ouvert la télé et j’ai vu Shakira. Impossible de dévier le regard de ces mouvements de hanches, ces ondulations du corps qui nous font dire : “mais c’est quoi ça?”. Elle avait piqué ma curiosité! J’ai donc ouvert l’ordinateur et j’ai trouvé ses origines. Son influence de la danse latine et de la danse orientale. “La danse orientale? C’est quoi ça?”

Il m’a quand même fallu un certain temps avant de me décider à mettre les pieds dans une école de danse pour apprendre cette danse… cette danse du ventre. Une danse associée beaucoup a la sensualité, à la féminité. J’avais pas choisi le bon style. Bien que je suis une femme, je n’avais rien de féminin. J’étais le gars manqué de la famille. Ma mère qui avait tant voulu avoir une fille… pas de robe pour moi, ni maquillage et parler moi pas de mode! J’aime pas ces trucs de fille.

J’ai finalement décidé de m’inscrire à un cours de baladi en me disant que c’était un bon exercice pour ma santé. En fait, c’est mon médecin qui m’avait conseillé de faire de l’exercice pour améliorer ma condition physique. Ralentir les dommages de ma maladie.

La suite… Avant de danser il faut marcher!