Petit manuel de danse orientale

Petit manuel de danse orientale Couverture du livre Petit manuel de danse orientale
Laurence Alessandri / Kaltoum Mounhim
Insctruction (Livre)
Marabout
2004
Français
128

Table des matières :

  • La danse orientale
  • Les danses baladi et sharqi
  • Les principes de base
  • Le travail du bassin
  • Le travail du buste
  • Les déplacements
  • Les accessoires
  • Les tenues
  • Dansez maintenant!
  • Index

petit-manuel-de-danse-orientale-dos

Petit manuel de danse orientale qui porte bien son nom

Ce livre a été créé pour les femmes qui débutent en danse orientale. C’est en fait un beau petit livre “aide mémoire” de ce que vous aurez appris dans vos cours avec une approche peut-être un peu différente de votre professeure.

Résumé :

La danse orientale : Ce chapitre explique les différences entre le baladi et le sharqui. L’explication est minime, mais suffisante.

Les principes de base : On y suggère une séquence d’exercices pour l’échauffement. Bien que ce soit de bons exercices, ils n’intègrent pas de mouvement  de baladi. On y parle aussi du rythme, de l’isolation et de la respiration. Quelques pages qui devraient vous rappeler ce que votre professeure vous a dit en classe. Aussi, quelques exercices intéressants pour travailler votre équilibre, important pour vos tournées. Et finalement, quelques exercices de bras, épaules et tête, sois les bras de serpent, l’ondulation des mains et le shimmy des épaules qu’elle nomme tremblement des épaules. Un peu bizarre à mes oreilles!

Le travail du bassin : On y présente les différents 8 des hanches que l’on appelle ici le 8 et le maya. Le twist, avec une légère variation que je n’avais jamais vue. Le haut-bas, dont j’utilise l’anglicisme up-down et on passe très vite sur le baladi kick qu’on présente comme une variante du haut-bas et qui est pourtant un mouvement de base important! Il y a aussi un exercice intéressant sur une jambe pour vérifier le contrôle de vos hanches. Aussi une démonstration du déhanché tremblé. Je ne suis pas sûr d’avoir exactement compris ce que les auteurs voulaient dire, mais ça pourrait être apparenté à ce qu’on appelle au Québec le shimmy 3/4. La méthode du côté-côté me laisse un peu froide. Dans sa méthodologie, elle fait le mouvement en poussant la hanche en se donnant un élan. Personnellement, je ne privilégie pas cette méthode ayant moi-même des problèmes de dos. Pour la rotation du bassin, elle fait une comparaison intéressant avec le mouvement d’un compas. Le mouvement du chameau se limite à une description du bas du corps, pourtant, le chameau implique tout le corps. N’aurait-on pas la même méthode. Le tremblement, que l’on nomme au Québec shimmy, est décrit par des comparaisons, mais sans méthodologie précise. Une personne n’ayant jamais fait de cours de danse orientale ne pourra faire ce mouvement avec ces explications. Lorsqu’on parle de vague, pour moi, on parle d’ondulation du ventre, ce qui n’est pas le cas dans ce livre. Je ne m’explique pas pourquoi. Et finalement, pour le huit de la poitrine, on y montre à guider le mouvement avec les coudes. On implique donc un mouvement de buste dirigé par les coudes. Un peu spécial pour une danse qui se spécialise en isolation des parties du corps. Plusieurs autres mouvements de danse orientale y sont présenter, et très bien.

Les déplacements : J’aime bien le pas sharqi qui y est bien présenté. Avec une variété infinie de déplacement, il est difficile de juger du choix des auteurs, chacun ayant ses préférés. Le plus difficile, c’est de s’y retrouver quand les termes des déplacements ne sont pas standard. Bien que les déplacements soient bien expliqués, parfois il est difficile de comprendre les “variantes” qui elles, ne sont pas illustrées.

Les accessoires : On utilise beaucoup d’accessoires en danse orientale. Dans ce livre, on effleure 3 d’entre eux : le voile en 6 pages, la canne en 4 pages et les sagattes en 2 pages. Ces accessoires sont un apprentissage en soi et de les voir expliquer aussi vite, ne donne pas les outils nécessaires pour les pratiquers. J’ai personnellement trouvé ça agaçant, une introduction qui nous laisse sur notre faim. J’aurais préféré pas les voir!

Les tenues : On y aborde les ceintures, camisoles, foulards, jupes, pantalons, bijoux et autres tenues de danse orientale. Encore une fois, on effleure le sujet. Je doute de la pertinence de ces quelques pages bien qu’avec l’expérience, cette partie acquise biaise peut-être mon point de vue.

Dansez maintenant : Suggestion de cd de musique avec titres et style de musique. Ce qui peut aider quelque une à associer un style de musique de baladi a sa sonorité. Intéressant, mais avec le temps, les cds illustrés ne sont peut-être plus disponible. Section vidéo avec dvd d’artiste intéressant de danse orientale, mais je doute encore une fois qu’ils soient disponibles. Mais vous pouvez quand même prendre les artistes en note, certaines sont des incontournables. Aussi une page sur l’interprétation que j’ai beaucoup aimer. Des conseils qu’on ne répétera jamais assez.  Et finalement, on y parle d’improvisation et de chorégraphie. Que quelques pages, mais combien importante. Peu importe votre expérience, les amoureuses de danse orientale devraient pouvoir développer leur créativité par l’improvisation ou la création de chorégraphies. Un sujet qui aurait été intéressant d’approfondir…

petit-manuel-danse-orientale-intAide mémoire pour les débutantes en danse orientale

Commentaires généraux : J’ai trouvé le livre bien illustré, bien divisé et structuré. Il est facile de s’y repérer. Ce qui en fait un bon aide mémoire. La terminologie des termes est différente de ceux que vous avez peut-être appris avec votre professeure ce qui peut être un peu déstabilisant, mais comme il n’y a pas de lexique officiel en danse orientale, on ne peut en vouloir aux auteures. Quelques exercices et variations sont intéressants et peuvent parfois faire comprendre certains mouvements que l’on n’avait pas compris avant. Aussi, quelques métaphores qui m’ont fait sourire et que je garderai probablement en mémoire.